Willkommen
News
Veranstaltungen
Resultate
Jahresberichte
Über mich...
Sponsoren
Bilder
07. August 2010 Drucken

Weltmeisterschaften Marathon St-Wendel-DE

Ah! l'amour...

7 août 2010 - CHRISTOPHE SPAHR  -  Aucun commentaire

ALEXANDRE MOOSLe Miégeois aura une belle carte à jouer aux Mondiaux sur le marathon. Fabienne Heinzmann a sacrifié ses chances pour lui servir d'assistante.

 Ah! l'amour... Quelle plus belle preuve que de sacrifier ses propres chances pour assister son homme? D'ailleurs, Alexandre Moos en est bien conscient. Lui qui veut et se sent capable de frapper un grand coup, dimanche, pourra donc compter sur le soutien précieux de son amie Fabienne Heinzmann. Quand bien même elle aussi aurait pu jouer sa propre carte. Ne reste-t-elle pas sur une victoire dans le marathon international de Sestrières? «Elle aurait pu ambitionner un top dix aux championnats du monde», estime le Miégeois.

Il n'en sera donc rien. Fabienne Heinzmann avait décidé, dès le début de saison, d'être au côté d'Alexandre Moos pour le marathon des Mondiaux. Elle n'est pas revenue en arrière. «Je n'aurai pas plus de pression pour autant», estime le champion de Suisse 2009 de la discipline. «Jusqu'à ces derniers jours, je lui ai dit que si elle voulait courir, je trouverais une autre solution. En fait, elle avait fait le choix en début d'année de ne plus disputer de courses. Finalement, elle s'y est remise. Mais elle a surtout choisi les épreuves qui lui plaisaient, les parcours sur lesquels elle avait l'assurance de se faire plaisir. Elle n'aura aucun regret par rapport aux Mondiaux. Elle, c'est l'Alex Moos qui lui tenait à coeur. Elle voulait à tout prix gagner dimanche passé.»

«Je dispose d'un nouveau vélo, très compétitif»

A Saint-Wandel, où se déroulera le marathon, Fabienne Heinzmann occupera donc probablement deux zones de ravitaillement et d'assistance. Elle distribuera les bidons et préparera tout le matériel nécessaire en cas de pépin mécanique. «J'ai pleine confiance en elle», poursuit Alexandre Moos. «Elle est très organisée. En outre, elle connaît bien le milieu.» Le Miégeois peut donc se concentrer sur sa course, le grand rendez-vous de sa saison de VTT. En 2009, il avait fait l'impasse pour privilégier le Grand Raid, les deux épreuves se déroulant en même temps. Cette année, il est remonté comme jamais. «D'abord, le parcours est très roulant et rapide. Il est typé allemand. J'ai été courir trois marathons en Allemagne pour me familiariser avec ce genre de tracé. En principe, il devrait me convenir. Ensuite, je suis dans une super condition. Je me sens vraiment très bien.»

Enfin, Alexandre Moos fera corps avec un nouveau bijou de technologie, le tout dernier vélo de la gamme BMC. «Il sera commercialisé en 2011. J'ai déjà eu l'occasion de tester des prototypes. Quant au produit fini, je l'ai touché mardi. Il m'a été envoyé directement de Taïwan. J'ai pu faire une sortie d'entraînement le jour même. Il est au top. Ce vélo est très compétitif. A mon retour à la maison, je n'en étais que plus motivé...»

Alexandre Moos est prêt à casser la baraque. Le champion de Suisse 2009 se méfiera avant tout de ses propres compatriotes. «Nous sommes douze Suisses au départ. Mais ce sera chacun pour soi. Il n'y a pas de jeu d'équipe en marathon. Naef, Sauser, Huber sont autant de prétendants. Les Allemands seront aussi là, voire les Italiens et les Espagnols. Ce sera une course d'usure. Les deux premières heures seront importantes car il y a de plus en plus de spécialistes de cross-country qui viennent sur notre discipline. Au début, il est important de rester dans le groupe de tête avant de mettre les gaz. Ça va batailler très fort.»

Jouer des coudes ne lui fait pas peur. D'autant qu'il a fait le plein de confiance ces dernières semaines.

 wmkleiner.jpg

 

 
< zurück   weiter >
© 2018 Homepage von Fabienne Heinzmann